BREF HISTORIQUE ADMINISTRATIF DE L'IPAAM

L'étude du passé est l'avenir du présent
(Claude Salicis, 2004)


S.A.R. Duc de Vendôme et d'Alençon (1872-1931), arrière-petit-fils du roi Louis-Philippe, membre de la Commission des Monuments Historiques, est le premier président de l'Institut des Fouilles Géologiques, Préhistoriques et Protohistoriques des Alpes-Maritimes, du Var et des Préalpes fondé le 8 avril 1926. Le premier ouvrage (hors série) est publié en 1928 : Guide historique du musée du Trophée romain de la Turbie. Le tome I des Mémoires paraît en 1930 pour la période 1926-1928.

Gabriel Hanotaux (1853-1944), historien, membre de l'Académie Française, lui succède en 1931. Suite à son départ, en 1932, en Afrique du Nord pour un long voyage d'étude, il est secondé dans sa fonction par plusieurs membres du bureau dont le général Toulorge. Il quitte momentanément la présidence en 1933.

Jean-Baptiste Eugène Estienne (1860-1936), général, grand-croix de la Légion d'honneur, vice-président fondateur, est élu président de l'Institut en mai 1933. Un compte rendu (hors série) de l' Inauguration de la restauration partielle du Trophée des Alpes est publié en 1934 (hors série).

Gabriel Hanotaux (1853-1944) (voir supra), suite au décès du général Estienne, se voit à nouveau confier la présidence qu'il assurera jusqu'en 1944.

Paul Toulorge (1862-1959), général de corps d'armée, est élu président de 1944 à 1947. C'est grâce à son courage, sa persévérance, sa détermination que l'Institut peut, durant trois années, survivre et surmonter les difficultés liées à la guerre.

François Charles Ernest Octobon (1881-1969), commandant, membre correspondant de la Commission Supérieure des Monuments Historiques (Préhistoire), se voit confier le poste de président en 1947. De nouveaux statuts sont déposés à la préfecture en 1951 avec une nouvelle dénomination de la société : Institut des Fouilles des Alpes-Maritimes. Pendant les onze années de sa présidence sont publiés les tomes II (1929-1953), III (1954-1955) et IV (1955-1956) des Mémoires, ainsi que les comptes rendus des trois premiers Colloques d'archéologie préhistorique de Basse-Provence dont il fut l'initiateur, en 1954, 1955 et 1956 (hors série).

Louis Burkhalter (1904-1976), préhistorien, secrétaire permanent du Colloque d'archéologie de Basse-Provence, lui succède en 1958. La société prend le nom d'Institut des Fouilles de Préhistoire et d'Archéologie des Alpes-Maritimes et de nouveaux statuts sont déposés en 1959. Durant les six ans de sa présidence, les tomes V (1957-1959), VI (1960) et VII (1961-1962) des Mémoires paraissent.

Roger Cheneveau (1897-1982), général, élu président en 1964, assure ses fonctions jusqu'à son décès, en juillet 1982. La société devient l'Institut de Préhistoire et d'Archéologie des Alpes-Maritimes. De nouveaux statuts sont déposés en 1966 et en 1971. Les dix-huit années de sa présidence voient la publication des tomes des Mémoires VIII (1963-1964) à XXIV (1980-1981), et d'un Cours d'initiation à la Préhistoire (hors série).

Pierre Bodard (1922-1995), professeur, conservateur des Archives Historiques du Diocèse de Nice, lui succède en 1982. Sous son mandat de onze années, non renouvelé en 1993 pour raison de santé, les activités de prospection sur le terrain et de protection des sites se développent. Des statuts mis à jour sont rédigés en 1989. Onze nouveaux tomes des Mémoires voient le jour avec les numéros XXV à XXXV.

Georges Brétaudeau (1918-2009), colonel, officier des Arts et des Lettres, est nommé à la présidence en 1993. Il souhaite être libéré de sa lourde fonction fin 2001. Durant les neuf années de sa gestion, paraissent les tomes XXXVI à XLIII. En 1996, à l'occasion des soixante-dix ans de l'Institut, deux ouvrages hors série sont publiés : Rouelles et Anneaux et Les enceintes des Alpes-Maritimes  ; la société change son intitulé pour devenir l'Institut de Préhistoire et d'Archéologie Alpes Méditerranée. De nouveaux statuts sont déposés à la préfecture en 1996 et en 1997. En 1998, l'association s'installe à Cimiez, dans ses propres locaux. En 2000 et 2001, pour la célébration des 75 ans de l'IPAAM, sont édités respectivement le premier Index Général des Mémoires 1926-2000, ainsi qu'un nouvel ouvrage hors série : Le site des Encourdoules à Vallauris (06).

Claude Salicis (né en 1953), archéologue-numismate, chercheur associé au CNRS de Sophia Antipolis de 2000 à 2006, chercheur associé au Musée d'Anthropologie préhistorique de Monaco (Unité de Recherche Protohistoire-Mongolie) depuis 2008, est choisi par les membres du bureau pour lui succéder en 2002. De nouveaux statuts sont transmis à la préfecture ; ceux de 1997-1998 sont modifiés en 2006. Depuis son élection, sont parus les tomes XLIV à 60 et plusieurs ouvrages hors série : en 2004, La mécanique d'Anticythère et ses implications dans le cadre de l'astronomie antique et Les céramiques communes en Provence IIe s. av. J.-C. - IIIe s. ap. J.-C. ; en 2010, Inscriptions latines des Alpes maritimes ; en 2014, Dolmens, pseudo-dolmens, tumulus et pierres dressées des Alpes-Maritimes (06) . Plusieurs conventions de travail sont signées notamment avec le Musée d'Anthropologie préhistorique de Monaco (depuis 2009) et la Ville de Nice (2010-2016).

 

 


   
 
   
Ville de Nice
Conseil Départemental
des Alpes-Maritimes
Conseil Régional
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Mairie de Lucéram
Mairie de
Sainte-Agnès
Mairie de
Vallauris - Golfe Juan
Mairie de Péone
Mairie de Falicon
 

Les Terrasses de Cimiez ; 29 corniche Frère Marc ; 06000 NICE - 04 93 53 32 87 - 06 20 38 81 89 - contact@ipaam.fr
Tous droits de reproduction et de diffusion réservés © IPAAM 2007